Drame : Une femme postule dans une entreprise, un blessé et deux malaises …

Facebook Twitter Linkedin

Hier à 9h00, les salariés de [censuré] ont réceptionné un CV fracassant. En effet, ce dernier était gravé à la surface d’une brique, projetée à travers la baie vitrée de la salle de réunion*.

CV_Grphiste_Prison
Mohamed : Voici une candidate qui a pris au pied de la lettre l’expression : « Taper dans l’œil du recruteur ». Les CV originaux, graphiques, 2.0 ou carrément insolites, se multiplient dans les boîtes aux lettres des recruteurs. Alors, ces CV, fruit de la génération digitale, qui brisent l’académisme, ont-ils de l’avenir ? Jusqu’où un CV peut-il être original ?

Pascal : Tant que le CV ne risque pas d’envoyer quelqu’un à l’hôpital, il n’y a pas de raison de ne pas essayer. Avoir un CV original bien fait, c’est déjà montrer en partie ses compétences et son implication dans sa recherche d’emploi, ainsi que du soin dans sa présentation. Un webdesigner peut faire une page personnalisée, un « marketeux » peut le mettre sous forme de campagne ou se vendre sur amazon.com, etc.
Entre un type qui a passé cinq heures à se battre contre In Design, du code html/flash/assembleur, ou une feuille de papier et des ciseaux, et un autre qui a choisi un modèle Word en cinq minutes, j’aurais, à priori, plus de d’intérêt et d’attention pour le premier.

 

M : C’est vrai que les CV Amazon, eBay ou en forme de billet de SNCF sont marquants, mais combien d’échecs pour ces quelques succès.
Ce qu’il faut retenir avant tout, c’est que le CV doit communiquer notre parcours, notre formation, nos expériences ou encore nos passions. Alors qu’il soit original ou pas, l’objectif est le même. Ensuite, une personne qui réalise son CV en cinq minutes et qui y met les infos essentielles, j’y vois là un gage d’efficacité et de professionnalisme.

P : C’est certain qu’il devrait revoir sa productivité. Après, un CV original, c’est une œuvre personnel, unique, une lettre d’amour à son boulot, sa vocation. Et puis, à l’ère numérique vantée par tous les médias, en rester au CV classique parait quelque peu désuet. Et pourquoi ne pas tenter le Mail Art ? Mais on peut penser que certains candidats essaient de noyer le poisson en cachant leur manque d’expérience derrière un CV qui flatte la rétine. Il n’en reste pas moins des exemples mémorables comme le CV de Tiphaine de Togroff :

Le CV vidéo de Tiphaine

Tiphaine nous explique son CV ici

M : Parlons concret, j’ai une anecdote ! Lors d’un atelier Nos Quartiers ont des Talents, j’ai eu une conversation avec un recruteur issu de la grande distribution. De son aveu, un CV original ça passe ou ça casse! Nombreuses sont les tentatives maladroites retrouvées affichées sur la machine à café. Cela dit, entre la machine à café, la poubelle ou l’oeil du recruteur, visez juste !

Et vous ? Tenté par le CV original ? Vous en avez fait un et vous n’osez pas en parler ?

Ayez la Yes we Job attitude, partagez vos expériences !

*A ceux qui ne l’avaient pas compris, il s’agit d’un fake 😉

 

Pour aller plus loin :

  • Le meilleur et le pire du CV original sur cv-originaux.fr
  • Des CV originaux de graphistes à couper le souffle sur coreight.com (source de notre illustration)

Pour nous suivre, nous contacter ou rester en contact, cliquez ou scannez :

Twitter_Mohamed_Achahbar

Twitter_Pascal_Viette

Propulsé par l’équipe Yes we Job!

Facebook Twitter Linkedin