Jeunes diplômés vs réalité du monde professionnel : Analyse du syndrome de parallélisme

Facebook Twitter Linkedin

Les attentes et projets des Jeunes diplômés correspondent-ils aux réalités du monde professionnel ? Le recours à la métaphore géométrique nous permet d’aborder ce point.

Deux plans de l’espace sont soit sécants, soit parallèles.

Non je n’ai pas découvert l’eau chaude, mais rappelez-vous de  vos souvenirs de math, vos précieux souvenirs d’Euclide… Soyez sans crainte pas besoin de sortir vos antisèches ici

Revenons à la définition du parallélisme: « deux plans sont parallèles lorsqu’ils sont confondus ou lorsqu’ils n’ont aucun point commun. »

Pour une fois pas de compas ou d’équerre  pour alimenter cette démonstration. J’en appelle simplement à vos expériences.

A-t-on poussé le paradoxe si loin que les attentes du monde professionnel et scolaire n’ont aucun point commun ?

Il semble que la fameuse droite d’intersection créant un espace d’interaction soit manquante. Après des générations de politique d’éducation, après une succession de ministères, de best seller sur l’éducation et de nombreux changements de rythme scolaire : où en sommes-nous ?

C’est ce que nous définissons comme le syndrome du parallélisme : à vouloir imiter et améliorer nous avons oublié de créer l’intersection….

du monde de l'étudiant à celui de l'entreprise

du monde de l’étudiant à celui de l’entreprise

 

 A méditer... 

Ycone_Chrysalide

Facebook Twitter Linkedin