Rachid Santaki, un auteur aux multiples talents – Partie 2/2

Facebook Twitter Linkedin

Comment concilier sa passion et son travail ? Pour répondre à cette question, Talents Connection est parti à la rencontre d’un écrivain aux multiples talents qui a su se frailler un chemin vers son rêve. Après Michel et Augustin (voir le précédent article : deux trublions de talent, ndrl), Rachid Santaki a accepté de livrer ses secrets pour le blog de Nos Quartiers ont des Talents (NQT).

Rachid Santaki, l’histoire

Son aventure dans l’édition a débuté avec la revue gratuite 5Styles [diffusé dans les réseaux Fnac et Courir, ndlr] qu’il a dirigé pendant huit années. Il a ensuite délaissé la presse papier pour l’édition de livres avec des romans noirs inspirés de faits réels des banlieues : Les Anges S’habillent En Caillera, Des Chiffres Et Des Litres, ou encore Flic Ou Caillera. Rachid Santaki s’investit également dans les quartiers avec des actions autour de son parcours, de ses romans et d’ateliers d’écriture.

Rachid Santaki, l’interview

Quelle est votre plus belle réussite ?


[Rachid Santaki]     Le lancement et le développement du magazine 5styles car j’ai été à la fois patron de presse, commercial et journaliste sans formation préalable.

Que préconisez-vous pour être plus attractif ?

[Rachid Santaki] Maîtriser son sujet ! … et savoir en parler, communiquer son travail et également être ouvert aux autres, les écouter pour créer un lien. 

Quel conseil donnez-vous aux jeunes diplômés ?

[Rachid Santaki] Les diplômes sont des bagages ; il ne faut pas se reposer uniquement sur ça ! Développer ses qualités humaines, son réseau en étant volontaire, mener des actions dans l’associatif donner du sens et trouver sa place dans la société.

Que vous a apporté la banlieue ?

[Rachid Santaki] La banlieue…beaucoup ! Son histoire avec sa population, ses codes et sa culture. Car il y a une culture de banlieue. Une culture de survie qui devient une arme redoutable dans le monde du travail, de la culture. Et c’est ce que je développe.

Plutôt thé ou café ?

[Rachid Santaki] Café !

 

Rachid Santaki, l’interview en image

Rachid_Santaki_Interview

L’équipe Talents Connection pour Nos Quartiers ont des Talents

Facebook Twitter Linkedin